Ing.

Ing. Journal

Retour

CES 2021 : Razer Project Brooklyn, le siège gamer du futur a un écran souple 60 pouces escamotable

Le CES 2021 est toujours l'événement de l'année lors duquel Razer adore dévoiler des concepts de produits complètement dingues. Deux sont au programme cette année et le plus fou est sans doute Project Brooklyn, la chaise de gaming du futur.

Source : 01NET.COM

5G

Un CES sans Project made by Razer, c'est comme Vegas sans ses machines à sous. Ce n'est pas concevable. Bien que le salon américain de la tech ne se tienne pas physiquement cette année, la marque a décidé d'honorer sa tradition et amène deux projets dans ses valises virtuelles.

Le Project Hazel, tout d'abord, est un masque novateur pour se protéger des virus. Dans un domaine plus gaming, le Project Brooklyn est tout aussi alléchant et surprenant.

Il s'agit d'un siège pour gamer dont le dossier cache un dispositif doté d'un arceau qui servirait de support à un écran souple de 60 pouces OLED. Il pourrait se déployer d'une simple pression sur un bouton. Caché dans deux parties verticales, l'écran se déploierait à mesure que les bras s'écartent. Il pourrait se maintenir droit ou courbé, devant vous. Fou, mais diablement tentant. Et pas si impossible à réaliser que cela quand on y réfléchit bien.

Au moment de la présentation, Razer nous avait dit que la division écran de LG, LG Display, devait faire une annonce et une démonstration d'un écran souple, plat, OLED et taillé pour le jeu. LG l'a dévoilé hier et c'est impressionnant.

Il est donc tout à fait imaginable d'avoir de telles solutions d'affichage à moyen ou long terme disponibles dans l'industrie du gaming au même titre que celle du TV ou de l'affichage professionnel.

Un siège avec un écran, des moteurs, une tablette et... des LED

Dans toute la structure de cette super chaise se trouverait tout un panel de moteurs haptiques, cachés un peu partout. Vous pourriez être ainsi complètement immergé dans votre jeu et ressentir ce que votre avatar endure à l'écran. Comme, par exemple, vous confirmer à grands renforts de vibrations que oui, vous venez bien de marcher sur une mine dans votre jeu préféré et que c'est pour ça que la moitié de votre barre de vie vient de s'évaporer.

Pour encore plus de confort, une tablette pour poser un clavier, une souris ou encore vos avant-bras lorsque vous jouez avec une manette de console se dissimulerait dans les accoudoirs. Elle pourrait être déroulée à volonté, suivant la longueur de votre choix, sans empiéter sur l'assise.

L'ensemble de la structure du siège serait en fibre de carbone et parsemée de bandes de LED à synchroniser avec le logiciel maison de Razer, de manière intelligente. Dans votre jeu, un trésor est à vos pieds ? La base du siège s'éclaire en couleur or pour vous en avertir. Vous voulez illuminer votre espace de jeu en fonction des teintes qui s'affichent sur l'écran souple du siège, façon Ambilight de Philips ? Ce serait aussi possible.

La base du siège - massive et fixe - servirait à passer les câbles nécessaires au bon fonctionnement de cette chaise, en reprenant le système d'agencement du premier (et récent) écran de Razer, le Raptor 27.

Le Project Brooklyn, on le répète, n'a pas vocation à voir le jour dans les mois à venir. Toutefois, Razer nous a assuré plancher sur davantage de modèles de chaises pour joueurs.

La marque prendrait toutefois en compte tous les retours de sa communauté à propos des sièges actuels pour perfectionner son offre. Et, le cas échéant, toutes les agréger pour concevoir le super fauteuil gaming ultime de demain.

Ing. Déco

deco

Bienvenue !

Ing. Bibliothèque

back_arrow forward_arrow

Nous rejoindre sur les réseaux sociaux

Ing. Series

Ing series

Série
des Entreprises Ing.

forward_arrow